La vie Communale

La participation des habitants est primordial pour le comité des fêtes !


Vendredi 12 janvier, à la salle du Bignon, autour du président Chilpérick Niobey, s’est déroulée l’assemblée générale du comité des fêtes.

Le bilan financier est positif, mais il n’empêche pas les bénévoles de s’interroger sur la faible participation des Oisseliens aux manifestations. « Les chants gospel et le laser game n’ont pas intéressé les Oisseliens. Et ce n’était pas la foule à la soirée humoristique lors de la fête communale ». Les recettes viennent principalement de la subvention de la commune avec 1 500,00 € et de la matinée tripes. « La subvention communale couvre à peine la dépense du feu d’artifice qui est 1 700,00 € », dévoile le président. 

Le bilan de la soirée choucroute est décevant.« On avait principalement des gens de l’extérieur. Comparée à l’année précédente, c’est 250 € de moins de recettes ». Dans ces conditions, comment financer la fête communale, la chasse aux œufs de Pâques ? « Chaque année, on achète des tickets aux forains pour 700 €. Ce sont les enfants qui en profitent ». Un membre propose de réduire cette somme à 500 € pour la prochaine édition d’octobre. 
Proposition validée.
 
"Faut-il revoir les animations ?

Le peu d’implication des Oisseliens, ne démotive pas le comité des fêtes pour autant. Concernant le bilan moral, les membres s’interrogent s’il faut poursuivre la soirée choucroute ! « Les gens se lassent de ces soirées dansantes. Il faut proposer autre chose ! », suggère Chilpérick Niobey. L’idée séduisante d’une soirée cabaret avec spectacle est évoquée. « Mais pas le jour de la fête, à un autre moment de l’année ». Pour les courses de brouettes, le comité va demander aux équipages en course, qu’ils proposent chacun un obstacle. « On est certain que l’imagination de tous devrait apporter un regain et un piment supplémentaire à cette animation. On va se concerter davantage avec eux et tenir compte de leurs suggestions ».
 
Communiquer davantage

Concernant la communication interne de l’association, le président souhaite que deux personnes s’investissent dans la conception des affiches et leur distribution. « On doit faire plus de publicité aux animations. Il n’y a pas de raison que ça ne fonctionne pas chez nous ».
Les bonnes volontés sont bienvenues au comité des fêtes. « C’est un choix bénévole au service du village »
 
Rendez-vous, matinée tripe, dimanche 4 mars. Chasse à l’oeuf, le lundi de Pâques, 2 avril.